Documents de référence sur le masquage sonore

Spécifications architecturales

architectural-spech-3d-buildings-mirror-min
  • Présentation du système
  • Performances et caractéristiques
    • Système de génération de masquage sonore
    • Réglage adaptatif du contrôle du volume dans les zones ouvertes
    • Systèmes de diffusion de la pagination et de la musique (option)
  • Ciblage du spectre de masquage sonore
  • Méthode de validation
  • Méthodes d’essai standardisées
  • Certifications – ETL Listé 3191772
  • Fournisseur

Guide de conception et design

Nos guides et directives de conception vous apprendront tout ce que vous devez savoir pour la mise en place d’un système de masquage sonore optimal dans votre environnement de bureau, quelle que soit sa configuration.

Fiches techniques et guides d’utilisateur

Trouvez rapidement les fiches techniques, manuels d’utilisation et guides d’installation pour tous les composants de notre système de masquage sonore, incluant les contrôleurs, les haut-parleurs, les accessoires, les applications mobiles de contrôle du volume ainsi que le logiciel de gestion de projet.

Logiciel de gestion de projet de masquage sonore

Avec ce logiciel, l’administrateur des installations de masquage sonore peut configurer tous les paramètres du système smartSMS-NET, à partir d’une seule interface graphique facile d’utilisation.

Publications scientifiques

Confidentialité et 50% plus de confort

C’est à la conférence Noise-Con 2017, à Grand Rapids, MI, que Soft dB a présenté un document scientifique intitulé Contrôle adaptatif du volume pour le masquage sonore, écrit par le Dr André L’Esperance et al. L’article démontre que la fonction de contrôle adaptatif du volume (CAV), permet au niveau sonore de masquage de varier entre 42 à 45 dB selon le bruit de fond ambiant tout en maintenant le même niveau de confidentialité qu’ un système de masquage sonore équipé uniquement de la fonction de minuterie à 45 dBA.

Cependant, la différence réelle entre la fonction CAV et la fonction de minuterie pour les systèmes de masquage est observée dans le confort acoustique des occupants; un système de masquage acoustique CAV offre une amélioration inégalée de 50% du confort acoustique des occupants pendant les périodes d’activité modérée, par rapport à une fonction de minuterie. En outre, si la limite supérieure du système de masquage acoustique CAV est réglée sur 48 dBA (limite supérieure recommandée par CNRC) au lieu de 45 dBA, le niveau de confort acoustique est maintenu, mais la confidentialité et la baisse de l’intelligibilité de la parole sont améliorées de 15%.

Haut-parleurs à champ directs, ou haut-parleurs dans le plénum?

À la conférence InterNoise 2018, Soft dB a présenté une étude scientifique. Les conclusions de l’étude sont très intéressantes:

L’uniformité spatiale du son de masquage est meilleure (plus uniforme) avec un système de haut-parleurs situés dans plénum, plutôt qu’avec un système de haut-parleurs à champ direct.
Dans le cas d’un système de masquage sonore situé dans un plénum, l’uniformité spatiale est toujours meilleure qu’un système de masquage à champ direct.

Soft dB est un fabricant de systèmes de masquage sonore de classe mondiale et propose les deux configurations. Les haut-parleurs à champ direct sont utiles dans certaines configurations de bureau où la hauteur du plénum est limitée. Cependant, pour toutes les autres applications, un système de plénum sera généralement une meilleure option pour l’efficacité et le confort du masquage sonore.

Références externes et études sur le masquage sonore

« Les coûts d’investissement et d’exploitation des bâtiments correspondent à 8 p. 100 des coûts totaux, alors que le coût des ressources humaines (salaires et avantages) représente 82 p. 100 du total. En termes relatifs, le coût des choix en matière de conception de bureau est peu élevé et le coût des investissements judicieux consacrés à la conception peut être recouvré rapidement sous la forme d’une amélioration de la satisfaction des occupants et de leur rendement. »

Workstation Design for the Open-Plan Office – Veitch, J. A., K. E. Charles, and G. R. Newsham. 2004.

«Lorsqu’ils ont été interrogés sur leur milieu de travail, 88% des répondants ont affirmé que la qualité de leur environnement de travail est un élément important de leur satisfaction au travail et 84% ont confirmés qu’ils accomplissent un travail de meilleure qualité lorsqu’ils sont au bureau. De plus, lorsqu’on leur a demandé s’ils seraient prêts à travailler une heure de plus par jour s’ils avaient un meilleur environnement de travail, 49% des répondants ont affirmé que oui.»

The 2006 US Workplace Survey – Gensler

Voici des exemples tirés d’études récentes, mesurées et indépendantes sur l’incidence d’une « confidentialité appropriée des conversations » et des conditions acoustiques connexes sur les employés de bureau:

1. Capacité à rester concentré

48
% Amélioration

2. Élimination des distractions

51
% Amélioration

3. Réduction du stress

27
% Amélioration

4. Taux d'erreur/Précision

10
% Amélioration

« Le signal de masquage s’est avéré être une intervention efficace et devrait être considéré comme une méthode viable pour améliorer la qualité du sommeil des patients dans les environnements bruyants des unités de soins intensifs (USI)….. »

Le masquage sonore a l'effet le plus significatif dans la promotion du sommeil des patients en soins intensifs, produisant:

42.7
% Amélioration
Improving patient sleeps

Rayon de distraction (en mètres)

  • Sans masquage sonore
  • Avec masquage sonore

“Une amélioration significative de la confidentialité de la parole s’est produite après l’installation du système de masquage. Le rayon de distraction réduit de 13 à 6 mètres.”

“Un masquage approprié est nécessaire pour atteindre une confidentialité vocale acceptable entre deux postes de travail voisins.”

“Après le changement, tous les types de travail étaient moins distraits par le bruit.”

“Le besoin d’améliorations acoustiques supplémentaires est devenu négligeable car des problèmes acoustiques majeurs n’existaient plus après l’installation du masquage.”

 

Effects of sound masking on workers – a case study in a landscaped office – Valtteri Hongisto

Ne laisser pas le bruit affecter négativement votre bureau à aire ouverte

«En ajoutant un son ambiant doux et continu à un environnement (comme un son blanc semblable à un son de ventilation), le masquage sonore aide à rendre les conversations inintelligibles pour les personnes qui les entendent sans le vouloir, et par le fait même, les rend beaucoup plus facile à ignorer.»

Stop Noise from Ruining your Open Office – Harvard Business Review

«Le masquage sonore est une façon efficace de diminuer le SII et il crée de bonnes conditions acoustiques. Des simulations en laboratoire ont démontré que le masquage sonore améliore la réalisation de tâches cognitives complexes et réduit la perception de stress. »

Workstation Design for Organizational productivity – CNRC

« L’environnement de travail est plus qu’un centre de coûts. Il peut être un investissement avec des bénéfices et un retour mesurable et est d’ailleurs un outil de productivité à utiliser intelligemment. Prendre le temps de faire le design de l’environnement de travail pour supporter le travail que les employés font est un investissement payant pour l’entreprise, mais aussi en changements positifs dans la culture de l’entreprise. »

Disproving Widespread Myths about Workplace Design – BOSTI Associates

Support technique

Assistance pour les personnes ayant des problèmes techniques avec leurs dispositifs de masquage sonore.

Ou appelez nous aujourd’hui !
1-866-686-0993 Ext. 236  USA & CAN
+1-418-686-0993 Ext. 236  Intl.

Support technique

Assistance pour les personnes ayant des problèmes techniques avec leurs dispositifs de masquage sonore.

Ou appelez nous aujourd’hui !
1-866-686-0993 Ext. 236  USA & CAN
+1-418-686-0993 Ext. 236  Intl.

En continuant d'utiliser ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité.

J'accepte